Voilà présentées dans cet article, les coulisses de la douce vie d’un Aîné squattant un Rallye régional… j’espère que cet article tombera sous les yeux de beaucoup d’éclais, et leur donnera envie de devenir Aîné ! Sachez d’abord qu’un Aîné est quelqu’un d’étrange, voir très dérangé. Encore plus s’il vient du Pays de Montbéliard et ses environs ! Il passe souvent pour ringard ou bizarre auprès d’un éclais, encore plus auprès d’un louveteau, et comme un esclave (voir de la chair à canon) auprès des responsables, toujours prêts à embaucher un Aîné s’il faut construire un fort, ou animer un jeu, ou baver jusqu’au jugement dernier.

Heureusement, l’Aîné aime ça !

 

Tout d’abord, une fois que l’Aîné a construit en quelques heures seulement, un coin d’équipe propre, confortable et fonctionnel, il peut se permettre des heures de glandouille qui lui paraissent hélas trop courtes, et cela pendant que les éclais peinent à faire tenir une table à feu debout. L’Aîné, appelé plus communément “BAU” en Franche-Comté en tous cas, forme avec ses compères, une supère bande de potes. Parmi eux, chacun à sa spécialité, son coté unique, et heureusement, sinon l’Aîné s’ennuierait grave !

 

Sur cette photo, on peut distinguer à loisir de nombreux spécimens en train de glander, entourant un répondant.

P1110249

 

De temps en temps, un des Aîné(e)s les plus sérieux va faire un tour loin en contrebas, faire semblant de voir si tout se passe bien chez les éclais, en adressant des paroles de réconfort psychologique à ceux de son unité respective. Le tout pendant qu’un autre Aîné le prend en photo pour immortaliser le geste, mais il est trop souvent incompris, ralala !

P1110248

 

Mais en haut, la fête bat son plein au rythme d’une guitare endiablée, un accessoire idéal pour avoir l’excuse de ne rien faire, au même titre qu’un appareil photo. Ci-dessous, Antoine… rappelons son poste action de “boute-en-train”.

P1110250

 

Mais le BAU ne peut rester toute une journée a s’amuser sans rien manger. Un moment venu, il doit préparer sa bouffe. Heureusement, il y en a toujours un dans le tas qui sais bien cuisiner, c’est comme ça ! Là, c’est celui qui regarde méchamment au premier plan :

 

P1110291
Notez que souvent, un petit nombre bosse, pendant que le grand nombre regarde… c’est la loi de la nature, impitoyable ! (Oh ?! C’est Laurent et Beni qui bûchent ? Etrange, ah ah !)

P1110264 
Urk ! Ah ah !

 

Pendant ce temps, Laurent et ses deux apprentis préparent à manger sous les directives de Maxime le cordon bleu :

P1110263
“Coupez moi ça en rondelles, les gars !”

 

 

 

C’est l’heure du repas et les BAU vont se régaler de tas de nourriture délicieuse, pendant qu’en bas, on mange de la salade au sable et du poisson carbonisé. Mais avant de se délecter, le BAU met un point d’honneur à chanter très fort avant de manger ! Cela fait partie de ses petits plaisirs quotidiens.

 

P1110268

 

P1110270

 

“Hirsute” (adj.) : hérissé de poils plus ou moins longs.

P1110269

 

Le BAU fait rarement la vaisselle. Hé oui, y’en a toujours un dans le tas qui la fera à sa place… ou pas d’ailleurs, quand il en a marre, il se contente de jeter les gamelles par terre, les scolopendres se chargeront de nettoyer.

 

 

Après le repas, le BAU va en général voir chez les responsables ce qui se trame, s’ils n’ont pas besoin de  lui pour construire un fort, ou un truc dans le genre… ou simplement discuter avec eux.

 P1110277 

P1110279 

P1110281

 

 

Pendant ce temps, ceux qui sont restés au coin d’équipe s’occupent comme ils peuvent. Cette année, nous avons fait la découverte d’un squelette animal non identifié, à quelques pas seulement des tentes. Les fouilles on rapidement été mises en place :

P1110271

 

Le crâne de la bête en question : On distingue très nettement l’orbite et la mâchoire inférieure, très proéminente. L’animal devait probablement mesurer dans les 5 mètre, de la queue à la tête.

P1110272

 

P1110275

On peut voir ici que le chantier avance avec sérieux, sous la direction du contremaître Valenza, qui dirige ses esclaves indiens avec fermeté… (“Missa pas f’apper moi !” Klunk ! Aïe,  me’ci maît’e)

 

 

 

Néanmoins, l’Aîné sait s’adonner avec rigueur à des passes-temps plus constructifs, je veux bien sûr parler des REUNIONS, qui ponctuent chaque week-end, chaque réunion…

 

Quelques photos, mais le contenu est comme toujours top-secret !

P1110253 

 

Admirons Perline, en train de nous rédiger un petit compte-rendu dont elle a le secret !

P1110256

 

Admirons Loki, avec le beau bonnet de Perline, en train de se nourrir de miel…

P1110255

 

… Pendant que Beni et Laurent, pensif, réfléchissent à fond (notons Benoit, qui s’aide d’un rail de farine pour trouver l’inspiration, ce qui paraît indigner grandement Sebi !)

P1110254

 

Le reste de la journée d’un BAU est fait de thèque, de jeux et autres activités ludiques. Eh oui, même les Aînés on besoin de s’entraîner. Voilà a peu près ce qu’est une journée d’un BAU en rallye, lorsqu’il se rassemble en groupe. Mais arrive un moment ou la rencontre avec les éclais est inévitable, meuuargl ! A suivre…

P1110295

 

La suite ! La suite !! La suite !!  <---- J’le met à votre place, vous serez quittes de lâcher des commentaires moisis de ce genre !! Exprimez votre opinion, que diable ! Z’yva !