100_2473Réveillés à 7h30 par l'odieuse sonnerie du portable de Nicolas ("il-est-sept-heure-et-demie-il-est-l'heure-de-se-lever !"), nous rassemblons nos affaires afin de partir le plus vite possible et rentrer à Seloncourt. Après avoir fait un rapide ménage dans la baraque et plié bagages, il est temps de dire au revoir à ce gîte, qui entre au Panthéon de nos lieux de couchage.

100_2474

 


Pour remercier le gîte, Antoine lui fait une offrande: de la terre sechée venue tout droit des semelles de ses chaussures de marche, qu'il a allègrement martelé sur le sol. (Nous avons nettoyé !).




Petit retardement naturel: le gel sur le pare-brise. Heureusement, les "gros bras" de la BAU s'en chargent:

100_2477

100_2480

100_2483 



               
                 Et c'est parti !








Petite pause à l'orée d'une forêt pour nous délecter de petits pains au chocolat et de jus de fruit:

100_2484

100_2486

100_2485

100B2490

Repus, nous reprenons la route, tout en réfléchissant sur un passage de la Bible (la Genèse, pour être précis). Eh oui, c'est bien d'un "moment spi"(rituel), organisé par Nicolas dont il s'agit. Une fois à destination, nous cherchons un endroit au calme pour continuer ce temps de reflexion tous ensemble, cette fois-ci.

100_2516

100_2517

100_2519






Après ce moment pour ainsi dire intime, ceux qui ont encore faim peuvent satisfaire leurs estomacs en prenant un petit-déjeuner digne de ce nom:

100_2522100_2525

100_2520  100_2521

Grands classiques lors de moments spi aux scouts, quelques sketches sur le thème de l'impact de l'homme sur le monde qui lui a été donné:

100_2529 100_2535

Une fois les scenettes improvisées terminées, nous retournons au local de Seloncourt pour le rangement.