Week-end Novembre 2007 BAU Pays de Montbe¦üliard-53 Après un réveil plus ou moins en douceur (Benoît dort toujours deux heures de plus que tout le monde), nous prenons le petit-déjeuner...



<--- Regardez! Je diffuse des photos de Benoît à poil sur le net! Servez-vous !



Week-end Novembre 2007 BAU Pays de Montbe¦üliard-55 



Pour réveiller Perline plus éfficacement, on la moleste. Laurent arrive même à prendre la pose pendant l'action, c'est très fort ! --->




Photos du petit déjeuner :
(Tout le monde a la tête dans le brouillard, surtout Sebi !)

Week-end Novembre 2007 BAU Pays de Montbe¦üliard-66

Week-end Novembre 2007 BAU Pays de Montbe¦üliard-69
 
Week-end Novembre 2007 BAU Pays de Montbe¦üliard-73 Week-end Novembre 2007 BAU Pays de Montbe¦üliard-70


Nous définissons ensuite les Postes Action, un grand moment :

-Loki: Responsables des Relations Extérieures
-Antoine: Secretaire Reporter (Officiel)
-Benoît (le Poulpe): Coordonateur de Projet
-Cindy: Responsable de l'Hébergement
-Maxime: Intendant
-Sophie: Trésorière
-Perline: Coordonatrice des Activités
-Benoît (le Héron): Responsable du Matériel
-Laurent: Infirmier/Secouriste
-Pierre: Secretaire Reporter (Officieux)

Week-end Novembre 2007 BAU Pays de Montbe¦üliard-84 
Pendant la distribution des rôles:




Week-end Novembre 2007 BAU Pays de Montbe¦üliard-76 





Nous essayons tant bien que mal de couper un des nombreux tentacules pileux de Benoît, pendant la confusion totale  --->


Week-end Novembre 2007 BAU Pays de Montbe¦üliard-83 
<---  Nous sommes tous ultra-concentrés, au grand bonheur de Sebi

Week-end Novembre 2007 BAU Pays de Montbe¦üliard-86_1 







                       Ah ah ah ! ------>




Ensuite, Sebi nous propose un temps de réflexion afin de nous apaiser et de nous développer l'esprit. Nous répondons alors à des questions philosophiques traitant de notre personnalité, notre rapport avec les autres, etc...
Après tant de calme, tout le monde crève la dalle, nous décidons de nettoyer (laborieusement) notre logement et de sortir aller manger comme des trappeurs dans la forêt.